Groupe DYNAMO

par  JOVE
Publication : 16 octobre 1935
Mise en ligne : 15 avril 2006

Cette rubrique, placée sous l’égide de DYNAMO, traitera des sujets de documentation, d’information et les lecteurs y trouveront une série d’articles techniques, complétant nos informations.
Nous vous présentons aujourd’hui le groupe DYNAMO, et pour cela, nous ne pouvons mieux faire que de reproduire ici le manifeste qui préfacera le premier ouvrage de ce groupe :

On connaît les méthodes d’action pratiquées par les J.E.U.N.E.S., méthodes qui consistent à confier un travail déterminé à des équipes spécialisées. Très rapidement, la commission économique acheva ses études sur les causes de la crise et commença à prévoir les grandes lignes d’une économie nouvelle, naturellement engendrée par le développement formidable du machinisme, accroissant d’une part le chômage et d’autre part l’abondance des richesses.
Si les chiffres du chômage pouvaient être connus par les soins des statistiques officielles - encore que la confiance que l’on peut accorder à ces dernières doive être bien limitée - les chiffres exprimant les richesses et les facultés de production de la France restaient résolument inconnus. Devant cette carence de chiffres et par conséquent d’éléments fondamentaux, toute tentative de travail constructif était voué à l’échec.
Les J.E.U.N.E.S. décidèrent donc de s’entourer de techniciens compétents, représentant toutes les branches de l’activité économique et sociale, techniciens qui pourraient fournir des chiffres et des courbes concernant leur spécialité et qui, par ailleurs, sauraient faire l’effort de ne pas mêler à leur travaux - essentiellement scientifiques - la marque de leurs opinions politiques ; et ce fut, de concert avec la Ligue du Droit du Travail, dont les membres ressentaient aussi intensément la nécessité d’un organisme de documentation, la fondation du groupe DYNAMO.
Pour bien marquer le caractère technique et impartial des recherches entreprises, il fut formellement spécifié que DYNAMO serait intégralement autonome et accepterait comme membre tout spécialiste ou technicien - quelles que soient ses opinions politiques - désireux de collaborer à l’oeuvre commune du recensement des richesse de la France et de ses possibilités de production.
La formule s’est révélée excellente. DYNAMO connut rapidement l’adhésion de nombreux techniciens qui se répartirent en commissions et commencèrent leurs travaux.
Plusieurs conférences publiques, qui revêtaient à la fois le caractère de séance d’étude et d’amicales causeries scientifiques, donnèrent la preuve que DYNAMO était viable et grandissait, au point que nous dûmes envisager une limitation du recrutement.
A nos deux dernières séances d’étude où nous n’attendions que deux cents spécialistes, nous eûmes un public très nombreux (un millier de personnes à la dernière réunion) où nous trouvâmes un pourcentage exceptionnel de techniciens.

Très prochainement, une revue sera publiée, qui permettra aux Français de connaître leurs ressources actuelles et celles dont ils pourraient disposer si le progrès technique était rationnellement appliqué.
Cette revue leur révélera aussi des chiffres qu’on leur a tenus jusqu’à maintenant savamment cachés, et qui exprimeront les quantités d’énergie et de matières, le nombre d’hommes et de machines nécessaires et suffisant pour les combler de richesses.
A la lecture de cet ouvrage, beaucoup s’apercevront que les causes du chômage et, partant, de la crise sont complètement étrangères aux raisons qu’on nous en donne officiellement et que toute doctrine économique qui, de nos jours, ne s’appuie pas sur des chiffres de production et de consommation constitue une véritable escroquerie.


Brèves

12 avril 2019 - Les Affranchis de l’an 2000

Fichiers ePub et PDF du livre Les Affranchis de l’an 2000 de Marie-Louise DUBOIN.