Les effets de l’économie... dirigée par la rareté

Publication : 16 octobre 1935
Mise en ligne : 15 avril 2006

C’est celle que l’on pratique en grand aujourd’hui.
On vous dit : il faut vous restreindre ; c’est la crise !
Mais on se restreint sans un pays où l’on manque de tout, comme dans une ville assiégée.
Alors, il faut faire venir au plus vite ce qui nous manque, afin d’en finir avec votre « grande pénitence » !
Si nous manquons de tout, pourquoi empêche-t-on les produits alimentaires d’entrer en France ?
Lisez l’Officiel du 10 octobre. Il prohibe les produits suivants, qui n’ont plus le droit d’entrer chez nous, à aucun prix, et en aucune quantité :
« Boeufs, vaches, veaux, taureaux,génisses, porcs, cochons de lait, viandes fraîches et congelées, abats frais et réfrigérés, conserves de viandes, suifs, saindoux et graisses animales, lait complet ou écrémé, beurres, miels, graisses, blé, millet, noix, tourteaux, etc. »
C’est donc que nous avons trop de tout cela. Alors, pourquoi la grande pénitence ?


Brèves

12 avril 2019 - Les Affranchis de l’an 2000

Fichiers ePub et PDF du livre Les Affranchis de l’an 2000 de Marie-Louise DUBOIN.