B. BLAVETTE


Articles de cet auteur

par  B. BLAVETTE
Publication : juin 2018
Mise en ligne : 10 décembre 2018

Bilderberg 2018

Selon Wikipédia, 131 noms figuraient sur la liste des participants prévus à l’occasion de la 66ème réunion du groupe Bilderberg qui s’est tenue à Turin, en Italie, du 7 au 10 juin 2018. Parmi ceux-ci on retrouve le ministre français de l’Education Jean-Michel Blanquer, le Premier ministre belge Charles (...)

par  B. BLAVETTE
Publication : juin 2018
Mise en ligne : 10 décembre 2018

La logique du système capitaliste aboutit à ceci : une société financière, créée il y a 30 ans, dispose aujourd’hui de plus de fonds que la somme des PIB de l’Allemagne et de la France.
Comment l’humanité pourra-t-elle survivre face à une telle puissance économique dont l’unique objectif est sa “croissance” ?

Blackrock

Bernard Blavette montre sur un exemple, celui d’un fonds d’investissement fort peu médiatisé, que le pouvoir d’une société privée est devenu gigantesque au point de dominer celui des gouvernements.

par  B. BLAVETTE, S. MALOBERTI
Publication : mars 2018
Mise en ligne : 7 juillet 2018

Les auteurs de l’article ci-dessous précisent que, sauf indication contraire, toutes les informations contenues dans ce texte proviennent du Canard Enchaîné du 5/7/2017.

Écolo, Nicolas Hulot ??

Sophie Maloberti et Bernard Blavette interrogent, arguments et chiffres à l’appui, sur l’utilité du numéro 2 du gouvernement.

par  B. BLAVETTE
Publication : janvier 2018
Mise en ligne : 11 avril 2018

Non-violence active et désobéissance civile

Bernard Blavette s’étonne que les grands mouvements sociaux n’utilisent ni la non-violence ni la désobéissance civile. Pour montrer ce que recouvrent ces armes, qui ont fait preuve d’efficacité au siècle dernier, il cite trois personnalités qui ont marqué les luttes non-violentes : H-D Thoreau, Gandhi et Martin Luther-King.

par  B. BLAVETTE
Publication : décembre 2017
Mise en ligne : 16 mars 2018

La Grande Relève s’est rarement penchée sur la question pourtant cruciale des réfugiés. Pour ce faire j’aurais pu rédiger un long texte didactique analysant les raisons politiques, écologiques et économiques de ces migrations. J’ai opté pour une fiction très courte qui fait plutôt appel à la part d’humanité du lecteur face à la détresse des personnes déplacées contre leur gré. J’ai voulu rappeler qu’au chaos et à la misère qui règnent dans les pays pauvres du sud correspondent symétriquement, dans les pays riches, des processus démocratiques de basse intensité, la grande médiocrité de décideurs plus ou moins bien élus, l’aliénation du plus grand nombre. Et pourtant un espoir demeure comme une flamme vacillante…

Bernard Blavette

Un rêve

Bernard Blavette a choisi une fiction pour faire appel à la part d’humanité en chacun de nous pour réagir face à la détresse des personnes déplacées contre leur gré.

Brèves

22 décembre 2014 - Archives de la Grande Relève

Plus de 3000 articles de la Grande Relève sont désormais en ligne...