Canicularesque !

par  P. VINCENT
Publication : novembre 2003
Mise en ligne : 11 novembre 2006

La nuit du 4 août eût dû tout de suite faire penser à l’abolition des privilèges, surtout ceux de ces salariés jeunes, riches et bien portants qui avaient abandonné leurs vieux pour partir une n-ième fois en vacances, après tous les ponts et autres RTT dont ils avaient déjà bénéficié durant les sept premiers mois de l’année.

Mais maintenant le gouvernement a compris, sans même que le Medef le lui ait soufflé tout haut. Il faudra désormais, face à un grand problème national, que la solidarité s’instaure et que l’on n’hésite plus à puiser dans la cagnotte des jours fériés, obtenue par la capitalisation sauvage des honneurs rendus à la fois au génie du christianisme, à notre révolution de 1789 (pourquoi pas aussi les suivantes ?) et à nos dernières grandes victoires militaires.

Encore heureux que le “gaulisme” de Vercingétorix se soit arrêté à Alésia et que nos glorieuses périodes impériales aient fini à Waterloo et à Sedan (je ne parle que des guerres de nos empereurs corses, pas de celles pour notre empire colonial).

Alors que nous souffrons cruellement d’un manque de prisons, ne serait-il pas judicieux de faire l’abandon du jour férié du 14 juillet pour reconstruire la Bastille ?

Pourquoi conserver ceux du 11 novembre et du 8 mai qui rappellent des massacres interethniques entre tribus aujourd’hui réconciliées ? Qu’avec cela on s’empresse de construire un deuxième porte-avions : il sera toujours temps de rétablir un jour férié s’il nous permet de gagner la prochaine guerre.

Quant à ceux de l’Ascension et de l’Assomption, qui évoquent des exploits astronautiques relevant de la mythologie ou de la mythomanie et dont les fans ne sont guère plus nombreux que ceux qui croient aux soucoupes volantes, ils pourraient nous aider à mieux tenir notre rang dans la conquête spatiale. Mais cette idée étant venue à Raffarin d’abord pour les vieux, comme était venue à l’un de ses prédécesseurs socialio l’idée de la vignette automobile, il faut d’abord voir comment il va la mettre en œuvre en faveur de cette première grande cause.

Vu sa rapidité à compter les morts, espérons qu’il y parviendra avant la prochaine canicule.


Brèves

12 avril 2019 - Les Affranchis de l’an 2000

Fichiers ePub et PDF du livre Les Affranchis de l’an 2000 de Marie-Louise DUBOIN.