Égalite économique : tout de suite ou par étapes ?

par  M. DUBOIS
Publication : novembre 1976
Mise en ligne : 12 mars 2008

Mais on s’aperçoit également que l’économie distributive comporte un troisième élément, fondamental dans l’esprit de son créateur : l’égalité économique, à laquelle J. DUBOIN a consacré un ouvrage complet. Or, si nous relisons ce livre, nous constatons que ce troisième élément n’est pas la conséquence directe de l’analyse, mais constitue un choix basé sur des considérations d’ordre éthique, on pourrait presque dire d’ordre politique au meilleur sens du terme.
Or - et c’est Jacques DUBOIN lui-même qui l’a souvent dit - la thèse de l’égalité économique, non retenue par certains mouvements d’inspiration abondanciste, tels les créditistes canadiens, est très loin de faire l’unanimité des centaines de milliers de Français qui reconnaissent le bienfondé de l’analyse critique. En quoi, entend-on souvent objecter (principalement dans les milieux composés d’hommes ou de femmes assurant actuellement des responsabilités), le fait d’allouer un complément hiérarchique de revenu social (en monnaie de consommation bien entendu) pourrait- il paralyser le fonctionnement d’une économie des besoins ? N’en constituerait-il pas au contraire la meilleure approche, étant entendu que les inégalités économiques subsistant encore seraient fatalement attaquées sur trois fronts :
- suppression des profits du capital,
- suppression des profits liés aux circuits commerciaux traditionnels,
- relèvement par la base grâce au revenu social.
Ce raisonnement constitue une donnée de fait qui pose au moins un problème d’opportunité.
Faut-il se placer résolument dans le camp des partisans du tout

ou rien, adversaires irréductibles d’une caricature de mini économie distributive, incapable de donner naissance au nouveau type d’homme libre qu’ils ont conçu et souhaité ?
Faut-il rejoindre ceux qui estiment avoir déjà suffisamment souffert d’une intransigeance à leurs yeux injustifiée et se rallieraient volontiers à une formule de réalisation accélérée de l’économie des besoins, alignée sur les conclusions de l’analyse critique du système financier, mais comportant des étapes facilitant l’adaptation progressive des mentalités et des comportements à la plus importante révolution de l’histoire humaine ?
A chacun d’en juger en se souvenant que l’intolérance, quel qu’en soit l’objet ou l’orientation, est toujours mauvaise conseillère.

Plein emploi ? Plutôt plein salaire !


Brèves

12 avril - Les Affranchis de l’an 2000

Fichiers ePub et PDF du livre Les Affranchis de l’an 2000 de Marie-Louise DUBOIN.