Les convenances

par  Michelec
Mise en ligne : 30 juin 2009

Tandis qu’à leurs œuvres perverses
Les hommes courent… haletants [*],
Notre planète crie sa détresse,
À une bande de malentendants.

Ils sont aveugles, tout autant
Sur trop de dégâts conséquents,
Car centrés sur une seule action :
Gonfler des comptes ‘’d’exploitation’’

En génitrice bienveillante,
Comment Nature pourrait comprendre,
Cette course à vouloir tout lui prendre,
Pour faire de la valeur marchande ?

Produire ne pose guère de problème,
Mais ne pas vendre casse le système,
De là naissent les guerres commerciales,
Mondiales et reines du gaspillage.

En Paix depuis plus de septante ans,
L’effort des hommes s’accumulant,
Devait, du moins matériellement,
Supprimer tous leurs manquements.

L’abondance partout s’étendant,
Rend judicieux le raisonnement,
Mais avec leurs calculs abscons,
Nos édiles prônent la récession,

Pendant que des masses de capitaux,
Hantent les Paradis Fiscaux,
Les Nations, toutes en déficit,
Du recul social fondent le rite !

À quoi bon geindre sans modifier
Ces bilans déshumanisés,
Empiriques, et se transformant
Suivant l’intérêt des marchands.

Fruits de la déréglementation,
Les libérant des traditions,
Les Bourses en leur nouvelle version,
Fabriquent du ca$h, hors production.

Le profit n’a pas d’essence morale,
Il ressort d’un montage comptable.
Introuvable est le responsable,
Ce qui défausse tous nos notables.

Ils ne visent que l’empilement,
De ce qu’on appelle encore l’argent,
Ce sang ainsi stérilisé,
Paupérise nos communautés.

Pointe d’une structure pyramidale,
Ce serait à la Banque Mondiale,
De réviser des conventions,
Coinçant notre civilisation.

Qu’elle partage son monopole,
De pouvoir imiter le Pactole,
ça sauverait les impécunieux,
Sans faire de tort aux dédaigneux.

À d’autres temps, d’autres méthodes,
S’ancrer dans l’erreur : indécent !
De plus c’est aux antipodes,
Du rôle d’un flux fertilisant :

De garder le globe habitable,
Ce bien pour tous fondamental,
Qui réclame à tous les terriens,
De vivre la main dans la main,

Rendre le pouvoir au Politique,
Faire une monnaie démocratique,
Beau duo vers un monde logique,
Fermant l’ère catastrophique.


[*citation de Théophile Gauthier