N° 1042 - avril 2004



par  G.-H. BRISSÉ
Publication : avril 2004
Mise en ligne : 8 novembre 2006

À l’heure où nous bouclons ce numéro, les résultats des élections ne sont pas connus, mais pensant qu’elles pourraient marquer un tournant, nous pensons utile de présenter une vue d’ensemble de l’actuelle politique française :

Les fossoyeurs

Gérard-Henri BRISSE brosse une vue d’ensemble de la politique menée en France à la veille des éléctions de mars.

par  H. MULLER
Publication : avril 2004
Mise en ligne : 8 novembre 2006

Le revenu des agriculteurs

Henri MULLER évoque la situation diverse des agriculteurs.

par  M.-L. DUBOIN
Publication : avril 2004
Mise en ligne : 8 novembre 2006

Un livre exceptionnel

Marie-Louise DUBOIN prend parti pour le dernier livre de Bernard Maris et elle le recommande "à tous ceux qui ne veulant pas mourir idiots" à propos d’économie, de momnnaie, de la Bourse, du marché, de la compétition, etc, etc.

par  P. VILA
Publication : avril 2004
Mise en ligne : 8 novembre 2006

Si on revenait au crédit ?

Paul VILA poursuit ses reflexions sur l’Europe monétaire.

Publication : avril 2004
Mise en ligne : 8 novembre 2006

SOS humanité !

Albert Hermant, auteur de “Muter ou chuter” en 1988, de “L’alternative” en 2000 et de “Pouvoir c’est savoir” en 2001, vient de rédiger une nouvelle étude intitulée “SOS Humanité” qui fait le tour de la situation actuelle et, s’appuyant sur des extraits de Castoriadis, Passet, Méda, Viveret, explique que (...)

par  G.-H. BRISSÉ
Publication : avril 2004
Mise en ligne : 8 novembre 2006

L’article qui suit était écrit le 1er mars dernier…

Que de dramatiques évènements sont venus depuis confirmer que l’escalade de la violence, quand les victimes rivalisent de sauvagerie avec leurs bourreaux, n’est pas la solution des conflits !

Et en dernière minute, l’assassinat de Cheikh Yassine sur ordre d’Ariel Sharon fait craindre encore pire…

Proche Orient : les chemins de la paix

Gérard-Henri BRISSE porte témoignage que les conflits actuels ne peuvent se résoudre par l’escalade de la violence, surtout quand l’avidité se masque sous les traits de "justiciers".

par  G.-H. BRISSÉ
Publication : avril 2004
Mise en ligne : 8 novembre 2006

Un assassinat programmé

Nommé le 22 juillet 2002 au poste de Haut Commissaire pour les Droits de l’Homme de l’ONU en remplacement de Mme Mary Robinson, Sergio Vieira de Mello considérait ce poste en lui-même comme “un champ de mines”. J’eus le privilège de le voir à l’œuvre au Cambodge, alors qu’il était chargé par le Haut (...)

par  P. VINCENT
Publication : avril 2004
Mise en ligne : 8 novembre 2006

La fonction publique doit prendre modèle sur le privé…

Denis Jeambar, directeur de l’Express, avait très bien posé le problème dans son éditorial du 17/10/2002 : « Un fonctionnaire peut espérer de cinq à sept années de vie de plus qu’un salarié du secteur concurrentiel : une donnée qui en dit long sur la pénibilité comparée du travail dans ces deux univers. » (...)

par  R. POQUET
Publication : avril 2004
Mise en ligne : 8 novembre 2006

264 800

Rolland POQUET ajoute que la barbarie, si elle n’est pas une nouveauté, peut s’exercer par "procuration" et être politiquement correcte, quand un gouvernement prend des mesures qui détruisent, progressivement, des individus, faute de revenus...

par  J. HAMON
Publication : avril 2004
Mise en ligne : 8 novembre 2006

Ancien Directeur adjoint de l’Organisation Mondiale de la Santé, notre ami Jacques Hamon a bien voulu nous transmettre l’article qu’il a publié dans la revue des Anciens de l’OMS, Nouvelles trimestrielles, au 4ème trimestre 2003, sachant qu’il s’agit d’un sujet auquel nos lecteurs sont sensibles :

La dérive climatique, mythe ou réalité ?

Jacques HAMON résume l’état des recherches et des remèdes nécessaires.

par  Y. GRELIER
Publication : avril 2004
Mise en ligne : 8 novembre 2006

Yohann, grâce à qui le site internet de La Grande Relève a été transformé de façon remarquable, est un jeune scientifique, titulaire d’une maîtrise de physique appliquée… qui a décidé de s’expatrier au Canada.

Mais avant de s’embarquer, il nous laisse, en plus de la promesse de veiller d’outre-Atlantique sur notre site, le message suivant :

Agissons !

Yohann GRELIER nous invite tous à multiplier les expériences d’économies alternatives.