N° 1149 - janvier 2014



par  J.-P. MON
Publication : janvier 2014
Mise en ligne : 1er mai 2014

Au fil des jours

Jean-Pierre Mon signale un document inédit sur l’escroquerie dont ont été victimes les Irlandais et s’inquiète des tendances fascistes qui se développent en Europe et notamment en Espagne et en Allemagne.

par  M.-L. DUBOIN
Publication : janvier 2014
Mise en ligne : 1er mai 2014

Nos meilleurs vœux

Faire savoir qu’aider les entreprises à retrouver la croissance ne résoudra pas le problème du chômage, que pour construire l’avenir il faut s’adapter aux réalités, imaginer l’abolition du salariat et inventer une monnaie informatique rendant impossible l’accaparement des richesses.

par  J.-P. MON
Publication : janvier 2014
Mise en ligne : 1er mai 2014

La fondation de l’Union européenne, puis les traités qui lient ses États-membres, doivent déjà beaucoup à la volonté des dirigeants allemands d’imposer leur politique. Or celle-ci est très largement présentée, tant par nos gouvernants que par les grands médias, comme le “modèle” à suivre.

Pour comprendre ce que cette politique signifie, Jean-Pierre Mon a cherché à savoir quelle est cette social-démocratie tant vantée, d’où elle vient, dans quel sens elle a évolué au cours de l’histoire récente :

Le retour du SPD

Jean-Pierre Mon a cherché à savoir d’où vient et comment a évolué cette social-démocratie allemande, qui inspire tant la politique imposée dans l’Union européenne.

Publication : janvier 2014
Mise en ligne : 1er mai 2014

Outre ses théoriciens célèbres, Marx et Engels, le parti socialiste allemand a eu trois grands organisateurs : Lassalle, Liebknecht et Bebel.

Brève bibliographie concernant le SPD

Outre ses théoriciens célèbres, Marx et Engels, le parti socialiste allemand a eu trois grands organisateurs : Lassalle, Liebknecht et Bebel. • Ferdinand Lassalle (1825-1864) fut d’abord un allié de Marx et Engels puis leur rival. Il est à l’origine de la création, le 23 mai 1863, à Leipzig, de (...)

par  B. BLAVETTE
Publication : janvier 2014
Mise en ligne : 2 mai 2014

Se pencher sur l’activité des compagnies minières provoque l’effroi. Là, semble se concentrer tout le mal que l’homme est capable d’infliger à l’homme et au Vivant en général. Le secteur minier possède une longue tradition de violence, et aujourd’hui la perspective d’un épuisement des ressources, notamment dans le domaine énergétique, exacerbe les tensions. Dans le texte ci-dessous, Bernard Blavette place d’abord dans son collimateur deux fleurons de la présence française dans le monde : Total et Areva. Ces exemples paradigmatiques lui permettront, dans un second texte, d’élargir son propos à l’ensemble du secteur minier [*] international.

Le secteur minier en accusation

I - Total et Areva : de Charybde en Scylla.

Bernard Blavette, s’intéressant à l’activité des compagnies minières, a découvert une longue tradition de violences, et des tensions aujourd’hui exacerbées.

Il est stupéfait de voir tout le mal que l’homme est capable d’infliger au vivant.