N° 1185 - avril 2017



par  P. BUGUET
Publication : avril 2017
Mise en ligne : 7 août 2017

En feuilletant les Grande Relève que nous avons conservées, Jean-Pierre Mon est tombé sur un article qui est reproduit ci-dessous parce que son actualité est saisissante… alors qu’il a été écrit en janvier 1977 !

Plein emploi ! Plein d’emplois !

Pierre Buguet en janvier 1977 dénonçait déjà le manque de réalisme de ceux qui rêvent de revenir au passé.

par  J.-P. MON
Publication : avril 2017
Mise en ligne : 8 août 2017

Un constat d’échecs permanents de droite et de gauche

Jean-Pierre Mon rappelle quelques données qui permettent de comparer les promesses et la réalité de la montée du chômage. Puis il évoque une proposition, qui fut jadis avancée puis abandonnée par André Gorz, et qui est reprise maintenant par le fondateur de Microsoft (!) : taxer les robots pour, coûte que coûte, maintenir l’emploi.

par  J.-P. MON
Publication : avril 2017
Mise en ligne : 12 août 2017

Un monde sans conducteur !

Jean-Pierre Mon rapporte les constats d’une revue américaine de prospective.

par  M.-L. DUBOIN
Publication : avril 2017
Mise en ligne : 12 août 2017

Des pistes pour évoluer

Marie-Louise Duboin, n’attendant pas des politiciens qu’ils conduisent l’évolution, cherche dans la société civile des pistes d’espoir, et revient ainsi vers les réflexions du philosophe Bernard Stiegler.

par  F. CHATEL
Publication : avril 2017
Mise en ligne : 12 août 2017

Mérite, quand tu nous tiens !

François Chatel entreprend de montrer la perversité de la notion de mérite qui, en flattant, permet de soumettre les esprits et de les conditionner jusqu’à accepter l’organisation antisociale qui leur est ainsi imposée.

par  S. MALOBERTI
Publication : avril 2017
Mise en ligne : 13 août 2017

En novembre et décembre derniers François Chatel évoquait dans ces colonnes l’œuvre du philosophe auteur de “L’homme révolté”.

C’est l’engagement d’Albert Camus dans les combats de son temps que Sophie Maloberti rappelle ici, soulignant qu’il n’a pas été seulement un de nos plus grands écrivains  :

Un homme engagé

Sophie Maloberti rappelle qu’Albert Camus, en plus d’être un grand écrivain, s’est engagé dans les combats de son temps.

par  F. CHATEL
Publication : avril 2017
Mise en ligne : 15 août 2017

François Chatel répond ici à Y. R., de Metz, qui l’interrogeait (GR1183) sur la compatibilité entre la solidarité dans la nature humaine et l’instinct de dominance décrit par Henri Laborit :

Compatibilité entre la solidarité de la nature humaine et l’instinct de dominance

François Chatel répond ici à Y. R., de Metz, qui l’interrogeait (GR1183) sur la compatibilité entre la solidarité dans la nature humaine et l’instinct de dominance décrit par Henri Laborit : Votre commentaire soulève d’intéressantes questions. En effet, Henri Laborit parle dans ses écrits, et (...)