N° 1087 - mai 2008



par  J.-P. MON
Mise en ligne : 31 mai 2008

Au fil des jours

Dans sa chronique, Jean-Pierre mon montre que l’optimisme affiché par le gouvernement, qu’il s’agisse de diminution du chômage ou de croissance des affaires, est un leurre, et que le nouveau rapporteur spécial des Nations Unies sur le droit à l’alimentation est très pessimiste.

par  M.-L. DUBOIN
Mise en ligne : 31 mai 2008

La majorité silencieuse …

…Marie-Louise Duboin a le sentiment de l’avoir rencontrée dans les diverses associations qui l’ont invitée à venir leur parler du contenu de son livre.

par  G. EVRARD
Mise en ligne : 31 mai 2008

Pour un vrai projet politique

Guy Evrard estime qu’un vrai projet politique doit être fondé aujourd’hui sur la solidarité des peuples et sur la recherche volontariste d’équilibres durables dans notre biosphère, abandonnant ainsi résolument la logique économique libérale.

Mise en ligne : 31 mai 2008

En 2005, nous avons clairement expliqué ici les raisons de notre opposition au projet de traité constitutionnel qui a été rejeté par référendum.

La majorité de droite élue l’an dernier, méprisant ce refus massif, a fait adopter l’essentiel de ce projet par une autre procédure, sous la forme du traité de Lisbonne.

On en découvre, peu à peu les effets. Par exemple voici, communiquée par Solidaires, une information qui montre, en rapportant sur trois arrêts que vient de prendre, coup sur coup, en quelques semaines, la Cour Européenne de Justice, comment celle-ci porte atteinte au Droit du travail (qui existait au niveau national) en lui substituant le nouveau droit européen, qui réduit considérablement les droits des salariés.

Elle confirme, hélas, que nous avions bien raison de prévoir que cette Europe, qui n’est pas celle des peuples, imposerait aux États-membres une politique anti-sociale :

Le droit européen contre l’Europe sociale

Trois arrêts que vient de prendre la Cour Européenne de Justice confirment, hélas, nos appréhensions quant à la nature anti-sociale du Droit du travail dans L’UE.

par  J.-P. MON
Mise en ligne : 31 mai 2008

La faillite du modèle américain est reconnue...

… par un économiste du quotidien Le Monde et par le chef du service économique du New York Times …

Mise en ligne : 31 mai 2008

Pas de panique !

Nouvelles de la relève de la Grande Relève.

par  G.-H. BRISSÉ
Mise en ligne : 31 mai 2008

Bientôt l’échéance

Gérard-Henri Brissé constate que de plus en plus de Français s’aperçoivent qu’ils se sont lourdement trompés en se laissant séduire par les promesses du candidat Sarkozy, et que leur pouvoir d’achat est bien loin de suivre la hausse des prix.

Mise en ligne : 31 mai 2008

Nos amis nantais nous font part de leurs efforts pour promouvoir un “collectif de Nantes et du Pellerin”, qu’ils ont intitulé “Libérons La Monnaie”. Ils ont entrepris la rédaction d’un plaidoyer pour un « appel du 10 mai 2008 contre la servitude du salariat »et pour « une authentique déclaration Universelle des Droits de l’Homme ». Ils ont mis ces textes en chantier sur internet à l’adresse vidal.mothes (@) wanadoo.fr. et sont en train de consituer un “wiki-forum d’échange”, Liberonslamonnaie.blogspot.com, sur lequel on peut apporter sa contribution.

Voici nos suggestions à propos de ces deux textes en cours d’élaboration :

Libérons-nous de cette monnaie... !

Les Nantais appellent à l’élaboration d’une nouvelle Déclaration Universelle des Droits de l’Homme.

Mise en ligne : 31 mai 2008

Pour un appel du 10 Mai

En 1848, l’abolition de l’esclavage n’a pas aboli la servitude. En 1948, la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme, en légitimant le salariat, a perpétué le commerce d’êtres humains. Le 10 mai 2008, Nantes, ville d’avant-garde dans la reconnaissance de son passé négrier, lance un appel via (...)

Mise en ligne : 31 mai 2008

D’un réseau informel de réflexion sur l’éducation, nous avons reçu, pour information, la lettre suivante. Il est possible de se joindre aux signataires par internet en contactant ce réseau à l’adresse dianecombes (@wanadoo.fr).

Lette ouverte au Ministre de l’Éducation nationale

D’un réseau informel de réflexion sur l’éducation, nous avons reçu, pour information, la lettre suivante. Il est possible de se joindre aux signataires par internet en contactant ce réseau à l’adresse dianecombes (@wanadoo.fr). Monsieur le Ministre, En tant qu’acteurs de l’éducation (enseignants et (...)