N° 1174 - avril 2016



par  J.-P. MON
Publication : avril 2016
Mise en ligne : 25 juin 2016

Au fil des jours

Jean-Pierre Mon dans son tour d’horizon, constate que les hommes politiques français sont en retard d’une guerre en ce qui concerne les technologies numériques et que l’Union Européenne est en pleine débandade à cause des mythes économiques qui l’aveuglent.

par  M.-L. DUBOIN
Publication : avril 2016
Mise en ligne : 25 juin 2016

Un hélicoptère qui s’envole !

Marie-Louise Duboin évoque la “monnaie hélicoptère“ qui est revenue dans l’actualité, et rappelle qu’au lieu de relancer le productivisme destructeur de la nature, elle pourrait permettre que personne ne soit laissé-pour-compte.

Publication : avril 2016
Mise en ligne : 25 juin 2016

Une idéologie qui a la vie dure

« Il faut, avant toute recherche ou réflexion sur le travail dans notre société, prendre conscience de ce que tout y est dominé par l’idéologie du travail ». C’est ce conseil de Jacques Ellul qu’a suivi Guillaume Borel, l’auteur d’un petit livre montrant que si l’idéologie de la “valeur travail” est si (...)

par  M. BUFFET
Publication : avril 2016
Mise en ligne : 25 juin 2016

Réfléchissant à l’intérêt de la “chose écrite” quand internet permet d’envoyer instantanément n’importe quel message à l’autre bout du monde, Michel Buffet s’est souvenu que, dans son enfance, un livre et les dessins qui l’illustraient ont été pour lui déterminants, ils lui ont fait découvrir ce qu’était la colonisation à une époque où pratiquement personne n’en parlait encore :

Pourquoi écrire ?

Michel Buffet évoque le livre qui, par sa beauté, l’a éclairé dès son plus jeune âge, sur la réalité du colonialisme

par  M.-L. DUBOIN
Publication : avril 2016
Mise en ligne : 25 juin 2016

Là où croît le péril…

C’est à son intelligence et aux connaissances qu’elle a su accumuler que l’humanité doit faire appel pour accomplir la révolution qui s’impose à elle aujourd’hui. Rien de tel pour l’y aider que des ouvrages de vulgarisation comme ceux écrits par l’astrophysicien Hubert Reeves. Je recommande (...)

par  F. CHATEL
Publication : avril 2016
Mise en ligne : 25 juin 2016

Quand on est conscient de l’importance des changements qui sont devenus nécessaires pour que l’humanité ait encore un avenir, on est convaincu qu’il ne s’agit pas de réforme, mais bien d’une véritable mutation. Or un tel changement de société s’appelle une révolution. Mais pourquoi, se demande François Chatel, une révolution est-elle systématiquement associée à des violences alors que l’histoire prouve le contraire ? C’est une révolution non-violente, intelligemment conduite en ayant un programme, un objectif clair et adapté aux réalités actuelles, qui est le plus sûr moyen de “franchir le pas” :

L’évolution de la révolution

François Chatel montre que pour survivre, ce qui s’impose à l’humanité est une véritable révolution, mais que ce mot n’est pas synonyme de violence, car les révolutions non-violentes aboutissent et conduisent à des changements qui durent quand ils ont été bien préparés.

par  C. RAJAIN
Publication : avril 2016
Mise en ligne : 25 juin 2016

Au lendemain de la COP21, un collectif des régions du Nord-Est de la France (Alsace, Lorraine, Champagne-Ardenne…) dénonce les fermetures de lignes ferroviaires régionales et l’aménagement du territoire qui menacent l’avenir du rail, pourtant reconnu bien moins pollueur que la route. Voici des extraits de leur cri d’alarme :

Pour l’avenir du rail

Claude Rajain dénonce les fermetures de lignes ferroviaires régionales et l’aménagement du territoire qui menacent l’avenir du rail, pourtant reconnu bien moins pollueur que la route !

par  J. DUBOIN
Publication : avril 2016
Mise en ligne : 25 juin 2016

Jacques Duboin n’a pas seulement souligné l’importance du rôle de la création monétaire dans notre économie…

Il a osé aborder une notion très délicate, celle de la valeur en économie. À ce sujet, le texte ci-dessous, bien qu’écrit en 1936, n’a pas perdu son actualité  :

L’échange et la valeur

Jacques Duboin abordait, en 1936, ces deux sujets, toujours en discussion aujourd’hui.