N° 1075 - avril 2007



par  J.-P. MON
Mise en ligne : 30 avril 2007

Au fil des jours

Jean-Pierre Mon constate que “les ficelles” de N.Sarkozy pour effrayer n’ont rien de nouveau, et que le “travail, famille, patrie” des “principaux candidats” était le slogan de Vichy. Pendant ce temps, l’emploi continue à se détériorer…

par  M.-L. DUBOIN
Mise en ligne : 30 avril 2007

Querelles d’impuissants

Marie-Louise Duboin montre pourquoi il n’y a rien d’étonnant à ce que les électeurs aient beaucoup de mal à faire confiance aux promesses issues des “partis de gouvernement”.

par  M.-L. DUBOIN
Mise en ligne : 30 avril 2007

L’expertise d’un spécialiste

Analyse de “Le nouveau mur de l’argent” de François Morin.

Mise en ligne : 30 avril 2007

Une enquête sur la dette

Un audit pour faire la lumière sur la dette odieuse du Tiers monde.

par  G.-H. BRISSÉ
Mise en ligne : 30 avril 2007

Comme le démontrent Laurence Baranski et Jacques Robin dans leur dernier livre, déjà analysé dans nos colonnes, il y a urgence de procéder à des changements complets. Il ne s’agit plus de se contenter de beaux discours électoraux, dont G-H Brissé dénonce encore une fois l’inutilité et les dangers :

Raisons d’espérer ou de désespérer

Gérard-Henri Brissé présente le revenu garanti comme une mesure de prudence face à la dicture des marchés dont le comportement est imprévisible.

par  Michelec
Mise en ligne : 30 avril 2007

Le texte ci-dessous émane d’un lecteur de Reims. Il regrette de ne pouvoir joindre ici la musique qui va avec, et qui en fait du “rap à sa façon” :

Rap à moi

Michelec tente le rap, une autre façon de se faire comprendre.

par  C. ECKERT
Mise en ligne : 30 avril 2007

Quand, à grands renforts de publicité, une multinationale essaye de dissimuler la nocivité des produits qu’elle fabrique ou commercialise, celà n’aurait rien à voir avec la recherche d’un profit le plus élevé possible et au plus tôt ?

Encore un exemple piqué au passage :

Pesticides et publicité mensongère

Caroline Eckert souligne les effets sur l’environnement de la recherche de profit par les multinationales de l’agrochimie.

par  A. OTHELET
Mise en ligne : 30 avril 2007

Un sociologue qui prépare un doctorat à l’Université de Nancy II, nous a envoyé pour publication un appel à l’autorité pour imposer les contraintes jugées nécessaires. Voici son cri d’alarme :

Pour une révolution écologique

Un sociologue qui prépare un doctorat à l’Université de Nancy II, nous a envoyé pour publication un appel à l’autorité pour imposer les contraintes jugées nécessaires. Voici son cri d’alarme : Il est évident que les avantages des habitants des pays riches, au regard de la situation économique et sociale (...)

par  R. WINTERHALTER
Mise en ligne : 30 avril 2007

Des sous, des sous !

Roger Winterhalter relève quelques formules absurdes, trop souvent entendues.

par  G.-H. BRISSÉ
Mise en ligne : 30 avril 2007

À propos de réformes fiscales : supprimer l’impôt sur le revenu

« Prôner la suppression de l’impôt sur le revenu n’est pas une idée farfelue. Le manque à gagner pourrait être remplacé par une augmentation de la TVA sur le luxe ». Qui a écrit ces lignes de gros bon sens qui rejoignent mes propres propositions formulées... depuis 1962 et déjà reprises entre-temps (en (...)

par  C. ECKERT
Mise en ligne : 30 avril 2007

À propos du supplément de revenu en E.D.

Dans la GR 1073, François Chatel défend l’égalité des salaires dans le cadre du contrat civique. Outre des considérations générales sur le fait que les inégalités de salaire imposent à chacun de « se voir attribuer une valeur marchande », il expose très clairement les raisons pour lesquelles de telles (...)

par  S. BAGU
Mise en ligne : 30 avril 2007

Les deux conférences-débats annoncées dans nos derniers numéros, avec la parution du livre de Marie-Louise Duboin, ont eu lieu en mars, à Vaulx-en-Velin le 7 et à Tonnay-Charente le 16.

Dans les deux cas, c’est un courageux lecteur qui a pris sur place l’initiative de ces réunions, qui s’est démené avec peu de moyens pour trouver une salle et pour publier largement des annonces.

Dans les deux cas, ces personnes capables d’initiatives ont été à la fois déçues de constater que la plupart des amis qui leur avaient promis de venir leur ont fait faux bond, et heureusement surprises de voir venir des personnes inattendues mais intéresssées, heureuses de découvrir des choses qu’elles ne insoupçonnaient pas et qui les ont fait réfléchir.

Dans les deux cas, la qualité du public remplaçant le nombre, l’intérêt des débats n’en a été que plus grand et l’on s’est quitté avec l’intention d’aller plus loin ensemble. Voici le témoignage que l’un d’eux a bien voulu exposer ici :

Aux abonnés absents

… des conférences et débats organisés par deux lecteurs courageux.