N° 1100 - juillet 2009



par  J.-P. MON
Mise en ligne : 31 juillet 2009

Au fil des jours

Jean-Pierre Mon analyse quelques “commentaires” de la grande presse sur l’évolution de la crise .

par  M.-L. DUBOIN
Mise en ligne : 31 juillet 2009

Pas d’illusions !

Après bien des débats organisés à la suite de la projection du film “Let’s make money” Marie-Louise Duboin constate que le public, en général, ignore tout de la façon dont quelques “décideurs” mènent le monde.

Mise en ligne : 31 juillet 2009

La présentation que nous faisons ci-dessous de la coopérative de Mondragon est basée sur des éléments issus du site de cette Coopérative et sur notre traduction d’un texte (publié en ligne sur sin permisso) de Michael R. Krätke, Professeur de politique économique et de droit fiscal à l’Université d’Amsterdam, Chercheur associé à l’Institut International d’Histoire Sociale de cette même ville, et également Professeur de Faculté en économie politique, Directeur de l’Institut d’Études Supérieures de l’Université de Lancaster, au Royaume-Uni.

La coopérative de Mondragon

Description sommaire, à l’aide d’un texte de Michael R. Krätke traduit de l’espagnol, des principes sur lesquels la coopérative de Mondragon est fondée.

par  B. BLAVETTE
Mise en ligne : 31 juillet 2009

La situation particulière de notre temps, à l’orée d’un nouveau millénaire et affecté de désordres globaux d’une ampleur inégalée jusqu’ici, incite Bernard Blavette à interroger : comment et pourquoi en sommes nous arrivés à la situation actuelle, dans laquelle dominent le désarroi et un sentiment d’impuissance face aux maux (crise économique, écologique, éthique) directement générés par notre agir ?

Répondre à cette question pourrait ensuite permettre de formuler quelques hypothèses sur le futur, sur les dangers et les chances qui se profilent. Il faudra pour cela jeter un coup de projecteur sur le passé, sur 2000 ans de civilisation judéo-chrétienne pour s’efforcer de cerner les origines, les fondements et la signification de l’idéologie capitaliste aujourd’hui dominante. Bernard Blavette nous engage donc dans un survol, dont il avertit qu’il est sans doute un peu risqué, de quelques moments fondateurs qui ont marqué et orienté notre civilisation jusqu’à ce jour.

I. L’imposture capitaliste

Bernard Blavette s’interroge : comment et pourquoi en sommes-nous arrivés à être dominés par un sentiment d’impuissance face aux maux directement générés par notre agir ?

Mise en ligne : 31 juillet 2009

La “Commission pour la mesure de la performance économique et du progrès social”, mise en place en 2008 par le Président de la République et présidée par Joseph Stiglitz, a mis en ligne le 2 juin un rapport provisoire, afin de recueillir des réactions publiques.

Le réseau FAIR (Forum pour d’Autres Indicateurs de Richesse) le commente :

Le rapport Stiglitz

Le rapport de la “Commission pour la mesure de la performance économique et du progrès social”.

FAIR juge son diagnostic lucide, sa méthode discutable, mais estime que ses propositions ne sont pas à la hauteur des enjeux.

par  J. GADREY
Mise en ligne : 31 juillet 2009

Le CESE montre la voie

Alors que l’exemple du CESE permet à Jean Gadrey de constater que le résultat est bien meilleur si, au lieu de laisser l’économie aux économistes, on ouvre le débat aux citoyens.

par  J. DURAND
Mise en ligne : 31 juillet 2009

Nous avons annoncé en mars (GR 1096) la parution aux éditions La découverte de l’œuvre collective dirigée par Christophe Fourel, dans laquelle Marie-Louise Duboin montre les convergences entre l’après-capitalisme d’André Gorz et l’économie distributive de Jacques Duboin.

Comme le montre l’article ci-dessous, repris du n°737 de la revue Les Inrockuptibles, cet ouvrage se situe bien dans la réflexion nécessaire de notre temps :

André GORZ, un penseur pour le XXIe siècle

Jean-Marie Durand, dans “Les Inrockuptibles” montre l’actualité de cet ouvrage collectif.

par  R. BIGOT
Mise en ligne : 31 juillet 2009

Le grand trucage

Robert Bigot nous conseille une lecture pour découvrir comment les statistiques sont manipulées