On en apprend de belles …

Publication : décembre 2001
Mise en ligne : 24 août 2008

Un journaliste américain révèle de troublants secrets dans un livre qui vient de paraître à New York et intitulé “Body of secrets” et dont le sous-titre peut se traduire par “Anatomie de l’ultra-secrète NSA [1] depuis la guerre froide jusqu’à l’aube du nouveau siècle.” L’agence de renseignements dont il s’agit, et qui, d’ailleurs serait probablement encore inconnue du public si ce même journaliste, James Bamford n’en avait pas révélé l’existence en 1982 alors qu’elle a été créée pendant la seconde guerre mondiale, dispose d’un budget annuel qui atteint la bagatelle de 7 milliards de dollars et emploie plus de 60.000 personnes, soit plus que la CIA [2] et le FBI [3] réunis. Or, d’après l’enquête de ce journaliste, la surveillance à laquelle se livre la NSA n’a pas pour vocation, comme on pourrait le penser, de protéger les états-Unis contre des menaces extérieures (et, en effet, elle n’a pas vu venir les attentats du 11 septembre), mais plutôt celle de saper les droits fondamentaux des autres pays à des fins politiques. À l’appui de cette affirmation, James Bamford révèle un projet diabolique élaboré par les chefs de l’état-major américain après leur échec de l’invasion de Cuba en 1951 (débarquement dans la Baie des cochons). Ce projet, qui portait le nom de “opération Northwood”, consistait à lancer auprès des citoyens américains une campagne de terreur pour l’imputer aux castristes et justifier ainsi une invasion de l’île de Cuba. Les moyens prévus pour cela comportaient des détournements d’avions et des attentats à la bombe, à Washington et en Floride, dans le but, selon les documents préparatoires, de « donner au monde l’image d’un gouvernement cubain menaçant la paix de l’hémisphère occidental. »

Ce projet fut rejeté par l’administration Kennedy. Mais, fait remarquer James Bamford, c’est un incident similaire dans le golfe du Tonkin qui déclencha la guerre du Vietnam…


[1NSA= National Security Agency = agence nationale de sécurité.

[2CIA = Central Intelligence Agency = Agence centrale de renseignements

[3FBI = Federal Bureau of Investigation = Bureau fédéral d’enquêtes.